Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le gauchiste Jovial

Bâtard Al-Assad

21 Septembre 2011 , Rédigé par Ostpolitik

Nouvelles d'Orient

Aïe,aïe,aïe... Alors que notre hyperprésident s'efforce de porter secours aux palestiniens, dans un sorte de consensus mou, le printemps Arabe se poursuit dans la violence et le sang.

 Si,si je vous assure.

Oui, il reste une ville pro-Khadafi en Lybie, il s'agit de Syrte, la ville d'origine du campeur Franco-lybien. Même si à l'heure qu'il est, les forces du Conseil National de Transition occupent la quasi-totalité du territoire, et qu'on leur a hissé un joli drapeau à l'ONU, ce n'est pas encore fini.

Oui, les gentils militaires qui dirigent l'Egypte ont rétabli l'Etat d'urgence, après l'attaque par le peuple de l'ambassade israëlienne.

Oui, l'anchois péruvien est l'espèce de poisson la plus pêchée au monde

Et oui, Christine Boutin n'a aucune chance d'être élue à l'élection présidentielle.

 

Mais cela ne doit pas vous faire oublier une chose. Il est un pays dont la population résiste depuis des mois et des mois, de manière pacifique, dans le silence de la communauté internationale. Quelques sanctions timides ont bien étés prises, mais le fou furieux qui sert de président à cet état ne semble pas vouloir s'arrêter. La Syrie semble fatiguée de son combat, et le malaise que jette Bachar Al-Assad sur la communauté internationale semble être la preuve que les arabes peuvent emmerder les gouvernements même à l'extérieur de nos frontières. Il est donc inutile de les expulser. Merci de votre compréhension.

http://4.bp.blogspot.com/-P0MULr08IkY/TlYJwg49m8I/AAAAAAAAAIQ/x9wp7VD_ttE/s1600/Troll+Face+Emoticon3.png

l'image ci-dessus garantit que cette blague sera à l'abri

des poursuites judiciaires.

 

Nous en sommes déjà à 7 sanctions économiques infligées par l'Union Européenne à la Syrie. Des interdictions d'investir par ci, des interdictions d'acheter par là...

Cela revient en fait à punir de sept gentilles tapes sur la joue, accompagnées de reproches moralisateurs, prononcés avec un air réprobateur et un regard pétillant de malice, un enfant un peu maladroit, qui aurait simplement fait l'erreur de violer sa maîtresse d'école à dix-neufs reprises avec l'aide d'un manche de pioche.

Toutes proportions gardées, bien sûr.

Aujourd'hui le bilan de la répression dépasse les 2700 morts. Des bandes armées, et des militaires se plaisent à massacrer les manifestants et à faire taire les intellectuels, pour preuve, il y a quelques jours de cela, le régime à roué de coups les parents d'un pianiste favorable au mouvement de contestation.

Moins récemment, un caricaturiste syrien du nom d'Ali Ferzat a eu les mains brisées par les hommes d'Assad. D'ailleurs si vous voulez regarder quelques caricatures, son blog est diponible ici. (en arabe)

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2hU0Mec9NGSOlDLXbKUESPJUI6QfyAAtrSHK2qAXIMUtQ11huVos-JD9q

Au passage, Ali Ferzat passe le bonjour à Bachar.

 

Idée de site pour vos vacances

C'est avec un air de malice débonnaire que je voudrais m'apesentir sur ce site : http://www.infosyrie.fr/

Si vous vous y baladez quelque peu, vous comprendrez vite pourquoi il m'a interpellé. Ce n'est pas seulement parce que sa mise en page est simple et fonctionelle et parce qu'il y a de jolies couleurs que je l'ai retenu. En effet ce site est également un tissu de conneries . (retenez bien ce terme, c'est important pour comprendre la suite)

Il fait en effet le jeu de l'extrême droite, dans sa frange "pro-dictatures arabes", représentée notamment par des mecs comme Dieudonné ou encore le sémillant Alain Soral, chantre de l'antisionisme borderline.

Le site présente des articles de "Ré-information", qui prétendent restituer la vérité sur ce qui se passe en Syrie. Par exemple en montrant qu'il n'y a pas de manifestants pacifiques mais des "groupes armées" qui passeraient leur temps à torturer les soldats syriens. On y trouve également des interviews de personalités antisémites, et d'autres interviews dont les propos sont plus modérés, mais qui servent malgré tout à appuyer la propagande de ce tissu de conneries (vous voyez, la notion revient.)

Présence aussi d'un article hallucinant dans lequel Alain Soral part en Syrie, et nous apprend qu'il ne s'y passe presque rien. Qu'il y a quelques tags dans les rues, et des bâtiments brûlés, mais que ce serait l'oeuvre de "racailles".

C'est très beau tout ça, sauf qu'on apprend qu'il s'agit d'un voyage organisé... par le régime ! Soral nous parle de voyages en bus organisés, de rendez vous avec les pontes du régime dans un hôtel de ville, etc.

Voyage prévu de façon à ce que les journalistes ne voient rien, pas même leur escorte, bien entendu.

Mais "rien", c'est ce que les gens comme Soral veulent voir. Alors ils s'en contentent.

 

C'est beau la vie quand on est con.

On se contente de peu.

 

                                                                                                                                                          Votre énervé, Ostpolitik


Partager cet article

Commenter cet article