Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le gauchiste Jovial

La mauvaise Foi

2 Novembre 2011 , Rédigé par Ostpolitik

Bon, après avoir enduré maints problèmes de connexion et moult découragements, je parviens enfin à vous pondre en article, quitte à attraper une importante irritation au rectum. Vous me pardonnerez donc le sujet un peu daté, je vous promet d'autre articles plus actuels plus tard. Pourtant l'insoutenable vérité que je m'apprête à assener, tel un coup de marteau sur la nuque rougeoyante d'un ex-ministre blafard et transpirant, n'a pas bougé d'un iota depuis une semaine.

En effet mes amis, la droite va mal.

Je sais, c'est affreux à dire, mais l'UMP se crispe, la majorité se fissure, le parti présidentiel perd de son panache. Les libéraux tremblent. Les sarkozystes partent en couille, mais quelque chose de concret. Une raison à cela ? Oui, c'est l'effet terrible des primaires socialistes. Vous vous souvenez ? Cet espèce de cirque démocratique qui a rassemblé des millions de français, cirque qui a même été qualifié de moderne par notre terne premier Fillon. En tout cas on peut dire que cet exercice électoral aura semé un sacré chaos dans les rangs de notre cher gouvernement. En plus le sénat est à gauche pour ne rien arranger.

 

Écoutez ce que dit cette petite fouine de Jean-François Copé (ouais je sais, le coup de la fouine, c'est pour Éric Zemmour normalement) : "Le PS français est le seul PS d' Europe qui veut baisser l'âge de la retraite Blahblahbamjljd...". Après, on a l'habituel discours sur une gauche irresponsable, qui voudrait négligemment arroser d'argent les travailleurs et autres assistés.

Et alors ? Ah oui c'est vrai, les français doivent se serrer la ceinture, parce que la pensée unique du gouvernement est la seule voie possible. Vous m'entendez ? Il n'y a pas d'autre solution ! Il faut revenir à la réalité enfin. Voyons. Notre président l'a martelé, leur politique est la "seule voie possible". Vous comprenez ? Il n'y a rien d'autre que la rigueur. RIEN.

 

http://www.impots-utiles.com/mt-static/FCKeditor/UserFiles/Image/cope%20ump%20cartes%20adhesions.jpg

désolé, j'aurais du prévenir.

 

Une des idées principales de la "contre-offensive" UMPiste était de dénoncer le fait que les socialistes aient occupé tout l'espace médiatique, et que le parti présidentiel n'a pas pu en placer une pour expliquer son programme. Dans les faits les choses sont encore différentes. Certes le Parti Socialiste a occupé le devant de la scène pendant quelque temps, mais il y avait aussi quelques membres de l'UMP, qui venaient se plaindre de ne pas être entendus pour parler... de la primaire socialiste. A ce moment là, que dire d'autre que lolilol ?

Mais le pire, c'est la guerre, certes, mais c'est aussi l'espèce d'avatar de show télévisié à l'américaine qui nous a été servi par la majorité, ou les différents cadres du parti "démontaient" le programme socialiste, prétenduement trop cher, sous un compteur géant, façon Téléthon, sauf que là c'était pas pour aider les pauvres.

Mais bon. Passons.


Non, c'était juste comme ça.

 

La droite semblait renaître de ses cendres ces derniers jours. Enfin c'est au moins le cas pour Sarkozy, après avoir trouvé un accord pour sauver l'Europe, il se sentait pousser des ailes, au point de donner des leçons d'humilité pendant son très... préparé passage télévisuel sur TF1, face à deux journalistes redoutables, tels que le surpuissant Jean-Pierre Pernault, l'Ayatollah des villages de Meurte-et-Moselle ou encore Yves Calvi, et ses faux cheveux. Mais voilà, ce renouveau ne pouvait pas durer bien longtemps, la droite a replongé vers les profondeurs ténébreuses de la déchéance médiatique à cause d'un certain Papandréou, Premier Ministre Grec, qui a eu l'idée saugrenue de demander son avis à son peuple.

En voilà une drôle d'idée, on saigne les gens, et on voudrait leur demander ce qu'ils en pensent ?

On vit vraiment une drôle d'époque.

 

 

Votre en retard, Ostpolitik.

Partager cet article

Commenter cet article