Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le gauchiste Jovial

Remontée d'égouts

23 Avril 2012 , Rédigé par Ostpolitik

Comme à chaque fois, je n'avais pas pressé joyeusement les touches de mon clavier de plastique de mes doigts fins et parfumés depuis un bon moment. Mais je ne pouvais pas rester impassible comme un électeur de Bayrou après un évènement comme le premier tour des élections présidentielles. Je me remets donc au travail pour le plus grand plaisir de mes quatorze lecteurs, et pour celui des gens qui arrivent sur mon blog en cherchant "stone et charden divorce" sur Google.

Les résultats furent, pour ma part, assez décevants. Sans surprise, François Hollande arrive en tête, mais avec une avance plus faible que prévue sur le président sortant.

Mais ce n'est pas de cela dont je voulais vous parler.

Je voulais en premier lieu évoquer le score décevant de Jean-Luc Mélenchon, que j'espérais plus élevé. Même si il reste tout de même très important pour la tradition politique que le Front de Gauche représente, le score de Mélenchon (11,1%) étant le plus haut pour le Parti Communiste français depuis les 15,35% de Georges Marchais en 1981, la mobilisation et l'engouement pour la campagne du Front de Gauche semblaient présager un meilleur résultat.

 

Vous l'aurez deviné, ma seconde déception de ce premier tour de l'élection présidentielle, c'est le score affreusement élevé du Front National, qui a bénéficié de près de 18% de voix, c'est à dire plus qu'il n'en a jamais eu. Au moment ou il semblait écarté du devant de la scène,  abandonné par les médias qui chérissaient la "vague bleue marine" et le style décontracté de la nouvelle présidente du parti d'extrême droite, le voilà qui remonte subitement, faisant mentir tous les instituts de sondage.

Après réflexion, on pouvait s'y attendre, le Front National a toujours été sous-estimé par les sondeurs, et apparemment le stratégie de "dédiabolisation" entamée par la mère Le Pen n'a rien changé sur ce point : pour beaucoup, il est toujours honteux de voter FN.

 

http://www.tuxboard.com/photos/2012/04/resultats-presidentielles-2012-1er-tour.jpg

La carte des résultats par département

 

Pourtant, si le vote FN est toujours différent des autres votes, quelque chose a bien changé : il serait devenu un vote d'adhésion plutôt qu'un vote de protestation, vote qui ne représente plus que 40% des voix du parti, d'après un article du Monde.

Toujours d'après le même article les sujets qui intéressent les électeurs frontistes sont, sans surprise, l'immigration, l'insécurité et le pouvoir d'achat. Cette précision est importante, car ces trois thématiques ne sont pas celles dont se soucie la majorité des français : à mon sens cette différence signifie que les gens qui ont voté FN l'ont fait en majorité pour ses thèmes de prédilection et non pas véritablement sur le programme économique et social de la fille à son papa. D'ailleurs on a bien vu que les nombreuses difficultés rencontrées par  Marine Le Pen pour expliquer son programme économique face aux journalistes ( Notamment Anne Sophie Lapix et François Lenglet ) n'ont pas influencé son résultat final.

Cela me pousse à poser une question : les gens auraient voté FN principalement sur la base des mesures sur l'immigration (thème le plus important pour 62% des sondés), en pensant qu'il suffit de fermer les frontières et de revenir au franc pour résoudre tout le reste ? 

 

 

Le "Clash" Lapix / Le Pen qui ne se résume en fait qu' à une bonne question posée

par la journaliste.

Jean-Luc Mélenchon n'avait pas tort en désignant les militants et théoriciens frontistes comme des "névrosés" de l'immigration, c'est à dire des personnes qui ne parviennent pas à traiter un sujet sans le rattacher aux vagues immenses de Mohammed Merah qui sont sensées déferler chaque jour sur nos plages de sable fin ou s'échouent les cachalots. Le livre "Bienvenue au Front" de Claire Checcaglini montre bien cet aspect : l'auteur raconte  qu'au cours d'un débat sur la justice dans le programme du parti, les frontistes ont fini par parler d'immigration. Un autre exemple : au cours d'un discours, Marine Le Pen avait rattaché le mauvais état des routes au fait que des gens roulent vers le Maghreb.

Bref, pour caricaturer grossièrement, le programme n'a pas d'importance. Marine Le Pen pourrait proposer de détruire des barres d'immeubles sans penser au relogement et offrir 200 € aux gens en les finançant sur leurs propres cotisations sociales que personne ne broncherait (ah mais elle le propose déjà en fait ), tout ce qu'il faut, c'est qu'elle continue à casser de l'arabe dans ses meetings. 

Le raisonnement simpliste : "l'immigré travaille, je ne travaille pas, donc il me vole mon travail" à encore de beaux jours devant lui.

 

http://www.didaktikfranzoesisch.ch/img/pap/propre_balayeur.jpg

 

"Ils nous volent not' travail !"


Pour finir sur les attraits que peut avoir le programme du FN, je veux parler du positionnement "anti-système" et des éléments de langage du style "UMPS" ou "Mondialisme" qui séduisent un certain électorat, qui ne voit pas de changement dans la politique des partis au pouvoir. Le FN se sert du rejet massif dont il est l'objet de la part des médias et des institutions pour se positionner comme une alternative. Pourtant le rejet médiatique n'est plus un problème depuis l'arrivée de MLP à la tête du parti.

Si il est un endroit ou la "dédiabolisation" du parti a fonctionné c'est bien à la télé et dans les journaux. La candidate pouvait alors utiliser une technique bien connue de l'extrême droite qui consiste à aller dans tous les médias existants pour se plaindre du fait que l'on est pas entendu ni écouté.

Pourtant le FN est par excellence un parti qui soutient le système : en mélangeant les couleurs politiques, en brouillant les clivages, en désignant des ennemis partout, à l'intérieur et à l'extérieur et avec l'absence d'une théorie politique concrète, le FN agit comme une sorte d'exutoire pour une colère populaire désorganisée, en controlant tout une classe de la population qui n'a plus conscience d'elle même, qui est manipulée.

Ainsi occupé à se taper lui même dessus, en fonction de la couleur de peau de l'un et de la religion de l'autre le peuple se détourne des vrais problèmes et surtout des vraies solutions qu'il faudrait apporter.

 


 

 

Il reste un immense travail à accomplir, que le Front de Gauche a entamé, pour rediaboliser le Front National, pour dévoiler son vrai visage au peuple français, pour leur prouver qu'ils se trompent de cible. Cela ne passe pas par le mépris des gens mais par le mépris des théories que leur propose l'extrême droite. Cela ne passe pas par le déni de la réalité mais par son analyse raisonnée. Et surtout, ceux qu'il faut dédiaboliser aux yeux de tous, ce sont les immigrés. Eux aussi ont leur majorité silencieuse, celle qu'on ne voit pas et qui se lève  à 4 heures tous les jours pour aller travailler. Il faut aussi dédiaboliser les musulmans qui représentent 6% de notre population nationale, et qui contrairement à ce que semble croire Mme Le Pen n'est pas composée d'intégristes et d'assassins.

Comment faire pour retourner la situation ?  En couplant les actions de parti avec ce que la gauche sait faire de mieux  : la mobilisation. Regardez, avec seulement 11% des voix, Mélenchon a réussi à réunir des centaines de milliers de personnes dans ses meetings, alors qu'avec ses 18%, la mère Le Pen a du annuler certains de ses rassemblements.

 

Les gens n'ont jamais autant de pouvoir que lorsqu'ils ont une conscience politique, qu'ils luttent et qu'ils ont un but à accomplir : en l'occurrence, repousser l'extrême droite dans les égouts de l'histoire, qu'elle n'aurait jamais du quitter.

Pour reprendre un slogan connu : "Ensemble, tout devient possible".

Pour de vrai cette fois.

 

 

        Votre inspiré, Ostpolitik

 

 

PS : A tous les nazillons, fascistes, antisémites, racistes, bidochons, pétainsites, poivrots, skins, identitaires, islamophobes, gaulois celtiques, français de souche, et autres enfoirés qui crient à l'insulte du peuple dès que quelqu'un ose critiquer le Front National : regardez de plus près vos thèses dégueulasses, regardez ce que disent vos militants sur le net ( http://froncesdesouche.tumblr.com/) et en privé (http://www.meltybuzz.fr/le-petit-journal-une-video-choquante-des-actu102130.html ) et balayez le tas de merde devant votre porte avant de l'ouvrir. Merci.

 

Partager cet article

Commenter cet article